Alexis Michalik – Loin

  • Auteur : Alexis Michalik
  • Édition : Albin Michel
  • Page : 644

Quatrième de couverture :

Tout commence par quelques mots griffonnés au dos d’une carte postale : « Je pense à vous, je vous aimes. » Ils sont signés de Charles, le père d’Antoine, parti vingt ans plus tôt sans laisser d’adresse. Avec son meilleur ami, Laurent, apprenti journaliste, et Anna, sa jeune soeur complètement déjantée, Antoine part sur les traces de ce père fantôme. C’est l’affaire d’une semaine, pense-t-il… De l’ex-Allemagne de l’Est à la Turquie d’Atatürk, de la Géorgie de Staline à l’Autriche nazie, de rebondissements en coups de théâtre, les voici partis pour un road movie généalogique et chaotique à la recherche de leurs origines insoupçonnées.

Personnages :

  • Antoine – Jeune homme bien sous tout rapport, cherche à être le plus droit possible;
  • Laurent – Meilleur ami d’Antoine, apprenti journaliste;
  • Anna – Sœur d’Antoine et son parfait opposé, elle est âgée de 19 ans

Mon avis :

Loin est le premier roman de Alexis Michalik que je lis et autant vous dire que je ne m’attendais pas du tout à cela en l’empruntant à la bibliothèque et j’ai d’abord était complètement perdue dans ma lecture.

Ce livre a été une agréable surprise pour moi, mais je pense que je n’étais pas prête, pas assez mature pour le lire maintenant.

En effet, il traite de sujets importants (racisme, guerre, génocide…) et complexes que je ne pensais pas évoquer avec la quatrième de couverture.

Je me suis facilement perdue, il y avait beaucoup d’informations et d’histoire qui se croisent.

Ma première impression a clairement été où est-ce que je suis tombée, je ne vais jamais le finir, l’écrivain part dans tous les sens et je n’arrive pas à suivre son raisonnement. Néanmoins, cette impression a vite été balayée que ce soit par de l’intérêt historique, géographique ou encore par le suspense.

Je réaliserai certainement une relecture dans quelques années, afin d’avoir le recul et la maturité qu’il me manquait.

Outre ces détails, j’ai passé un bon moment à suivre Anna, Antoine et Laurent, les voir évoluer et voyager à travers eux.

Bibliographie :

  • Intra Muros
  • Une histoire d’amour
  • Edmond
  • Le cercle des illusionnistes
  • Le porteur d’histoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :