R.J. Ellory – Le Carnaval des ombres

  • Auteur : R.J. Ellory
  • Édition : Sonatine
  • Page : 605

Quatrième de couverture :

1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel dît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages.

Dépêché sur les lieux, l’agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt rendre un tour tout à fait inattendu.

Personnages :

  • Michael Travis – Agent spécial du FBI;
  • Edgar Doyle – Dirigeant du cirque Le Carnaval Diablo.

Mon avis :

Je dois avouer avoir été un peu déçu par ma lecture.

L’enquête principale n’avançait pas, je ne ressentais pas vraiment d’intrigue et j’ai dû me forcer pour le finir, connaître le fin mot de l’histoire.

C’est dommage, car les personnages étaient intéressants, avec tous, une histoire et des zones d’ombres. J’ai apprécié les flashbacks de Michael qui nous rappel son passé, pas toujours facile, tout cela donne un sentiment de trop, avec énormément de longueur et devient interminable.

Je n’ai pas été très fan de cette intrigue basée sur le complot. J’ai ressenti le fort sentiment de paranoïa qu’a pu ressentir Michael et cette critique des institutions telles que le FBI, la CIA… m’a semblé démesuré, voir grossière.

Le récit recommence enfin à devenir intéressant, si on peut dire, après le spectacle du cirque, avec notamment, des réponses qui apparaissent et toujours des longueurs.

Il m’est malheureusement arrivé de lire des passages en travers, de ne pas les comprendre et de ne pas chercher à connaître les détails comme les parties sur les recherches comportementales ou les enquêtes sur l’après guerre, je ne pense donc pas faire partie du public visé par ce roman.

Bibliographie :

  • Les fantômes de Manhattan
  • Vendetta
  • Seul le silence
  • Les anonymes
  • Les anges de New York
  • Le chant de l’assassin
  • Un coeur sombre
  • Les neuf cercles
  • Trois jours à Chicagoland T.1 – La soeur
  • Trois jours à Chicagoland T.2 – Le flic
  • Trois jours à Chicagoland T.3 – Le tueur
  • Mauvaise étoile
  • Papillon de nuit
  • Les assassins
  • Le jour où Kennedy n’est pas mort
  • Omerta

2 réponses à « R.J. Ellory – Le Carnaval des ombres »

  1. Dommage mais tu auras essayé…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui … on ne peut pas tout aimé

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :