Léo Henry – Thecel

  • Auteur : Léo Henry
  • Éditeur : Folio Science-fiction
  • Page : 289

Résumé :

À Thecel, Moïra et son frère, Aslander, coulent des jours heureux au Palais, dont ils connaissent tous les recoins par coeur. Leur père est à la tête de l’Empire des Sicles et, même si l’on évoque des combats sporadiques aux frontières, la paix et la concorde règnent. Pourtant d’inquiétantes rumeurs courent : l’Empereur serait au plus mal et, s’il venait à mourir, Aslander, son seul héritier mâle, pourrait ne pas être en mesure de prendre sa succession. Serait-ce la fin de la dynastie et, pire, la chute de l’Empire ? Et que deviendrait alors Moïra ?

Personnages :

  • Moïra – Fille de l’Empereur;
  • Aslander – Frère de Moïra et héritier du trône;
  • Albin – Enfant qui fait parti des Faces Pâle;
  • Nal – Apprenti OEcumaître;
  • Kai – Ancienne cartographe.

Mon avis :

Ce livre est pour moi, une véritable surprise.

Une surprise, car ce n’est pas mon genre de prédilection, que si un libraire ne me l’avait pas envoyé à travers la box Kube je ne l’aurai sans doute jamais découvert.

En effet, je n’en ai jamais entendu parler, ce qui est dommage, que ce soit dans les librairies, sur les réseaux ou ailleurs.

Thecel, c’est un univers riche, un empire, rempli de dragon, d’îles magiques, de jeu de stratégie, de guerrières…

Nous y suivons, Moïra, qui n’a vécu qu’entre le palais et le couvent et qui est la plupart du temps coupé du monde extérieur. Mais à la mort de son père elle va se lancer dans une quête pour retrouver son frère, ce qui va la mener à se battre pour ses croyances et la justice.

Cela a été une belle lecture, qui m’a fait sortir de ma zone de confort et j’ai vraiment apprécié le style de l’auteur (j’ai eu du mal au début avec cette façon de raconter, mais au final, je trouve que ça donne encore plus de charme au récit)

J’aurai néanmoins apprécié plus de détails et d’explications, sur des éléments que j’ai eu du mal à comprendre comme le Couvent avec la Grande Magèstre, la différence avec les Faces Pales, les Puissances…

Bibliographie :

  • Hildegarde
  • Le casse du continuum : Cosmique fric-frac
  • Sur le fleuve
  • La Panse
  • Tadjélé : Récits d’exil
  • Rouge gueule de bois
  • Bara Yogoï : Sept autres lieux
  • L’Autre Côté
  • Les cahiers du labyrinthe
  • Au bal des actifs : Demain le travail
  • Le diable est au piano
  • Sequana T.1 – Le guetteur mélancolique
  • Sequana T.2 – Le pyrogène
  • Sequanan T.3 – La cathédrale engloutie
  • Tresses : Souvenirs du narratocène

2 réponses à « Léo Henry – Thecel »

  1. Si tu me parles d’un livre empli de dragons, je ne peux qu’être tentée 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Pour avoir des dragons 😂 tu en auras une invasion

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :